Réaction de Florian Philippot, président des Patriotes, aux voeux d’Emmanuel Macron

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Premiers voeux du président de la République et une immense déception.

 

Sa prestation, dans la droite lignée de celle de ses prédécesseurs, a consisté en un maladroit et indécent exercice d’autosatisfaction. Emmanuel Macron parle de “faire”, il prétend “avoir fait” ce pourquoi il a été élu. Mais il ne s’agit pas de faire pour les plus riches, comme il le fait depuis mai dernier : il faut faire pour la France et les Français, dans leur multitude ! Chômage de masse, pauvreté record, voilà ce que les Français connaissent !

 

La politique d’Emmanuel Macron n’est en réalité que la servile application des injonctions de Bruxelles, au service d’intérêts qui ne sont pas ceux des Français. En témoigne sa ridicule adresse aux “citoyens européens”. Les Français ne sont pas des citoyens de Bruxelles, mais des Français qui aimeraient être respectés comme tels, et qui aimeraient voir la France défendue. Les Français n’ont par ailleurs pas besoin de faire des sacrifices nouveaux pour le gouvernement, comme Emmanuel Macron les y appellent. Ils aimeraient simplement un peu de justice sociale, et moins de cadeaux aux plus riches !

 

Hausse de 2% de la CSG, du forfait hospitalier, des prix à la pompe, de 6,9% des tarifs réglementés du gaz, baisse de l’ISF : la politique d’Emmanuel Macron afflige d’abord les Français pauvres et les classes moyennes, au profit exclusif des grandes fortunes, amies du président. Quand le président ose parler d’une politique visant “plus de justice”, quel cynisme !

 

Concernant l’impérieuse lutte contre le communautarisme, l’immigration galopante, la destruction de notre culture française, rien dans la bouche du président : au contraire, l’assurance que les mêmes politiques seront reconduites.
 

Patriotes, mobilisons-nous face à ce renoncement à la grandeur et l’indépendance de la France, continuons de lutter pour le retour de la justice sociale, pour le retour de la France !