En guerre contre tout ce qui fait la France, le gouvernement s’attaque aux fonctionnaires.

Publié Publié dans Communiqués
Communiqué de presse de Florian Philippot

Député français au Parlement européen
Président des Patriotes
 
 
 

Le projet de loi sur la fonction publique présenté aujourd’hui en Conseil des ministres est une nouvelle attaque directe et frontale contre les fonctionnaires dans leur ensemble, dont le gouvernement cherche à se débarrasser, en même temps qu’il détruit les services publics chers aux Français.

 

Ce texte s’inscrit en effet dans la continuité d’une politique de casse du service public, déjà engagée par les gouvernements précédents, sous l’effet conjugué de l’austérité et des directives européennes.

 

Ainsi, l’objectif de réduction aveugle de 120 000 postes de fonctionnaires, touchant aussi bien l’État, la fonction publique hospitalière que les collectivités territoriales est une aberration quand on connaît le niveau extrême de tension que connaissent certains secteurs, particulièrement les hôpitaux, mais aussi la pénitentiaire, les services de sécurité et de secours, ou encore la recherche.

 

Par ailleurs, la volonté de multiplier sans limite le recours à des contractuels, comme la mise en place de procédures de ruptures conventionnelles dans la fonction publique, annoncent la remise en cause à terme du statut des fonctionnaires, et donc du principe même de service public.

 

Les Patriotes expriment leur opposition totale à ce texte dogmatique qui va encore un peu plus affaiblir notre pays. Ils soutiennent sans réserve les appels à la grève et à la mobilisation de tous les fonctionnaires qui le peuvent.

 

La France a plus que jamais besoin d’un Etat fort, appuyé sur une fonction publique sécurisée, solide et de qualité, au service de tous les Français.

Communiqué – Gilets jaunes : un référent Les Patriotes gravement blessé à l’œil !

Publié Publié dans Communiqués

Engagés parmi les Gilets jaunes depuis le premier jour du mouvement et opposés à la politique d’Emmanuel Macron, Les Patriotes comptent également dans leurs rangs des mutilés, victimes de la répression violente et disproportionnée que mène le pouvoir.

Samedi dernier, le référent Les Patriotes des Ardennes, Olivier Fostier, a été grièvement blessé à l’œil, vraisemblablement par une grenade de désencerclement lancée par les forces de l’ordre. Notre référent, actuellement à l’hôpital, ne sait pas à ce jour s’il va perdre son œil.

Les Patriotes souhaitent à Olivier Fostier un prompt rétablissement et le soutiennent dans cette terrible épreuve.

Ils renouvellent leur demande d’interdiction immédiate des Lanceurs de Balles de Défense (LBD) et des grenades de désencerclement lors des manifestations de Gilets jaunes. Ces armes de répression sont responsables de la longue liste des blessés et mutilés qui ne cesse de s’allonger : cette situation ne peut plus durer !
La France, pays des droits de l’Homme, ne doit plus traiter le mouvement social et populaire le plus important de ces dernières années avec une violence aveugle et indigne. Non seulement, le droit de manifester doit être garanti, mais surtout le gouvernement doit enfin apporter une réponse politique sérieuse à des revendications plus que légitimes.