Communiqués

À Rouen, il manque un État !

Communiqué de presse de Florian Philippot

Président des Patriotes.
Le préfet de Seine-Maritime fait sans doute, avec ses agents, le maximum pour répondre aux angoisses de la population rouennaise depuis la terrible explosion de l’usine Seveso Lubrizol. Malgré tout c’est un sentiment d’impuissance qui domine depuis plusieurs jours, carburant principal des doutes de la population, de son inquiétude, de sa colère.

À force d’avoir été attaqué par le haut (l’UE et l’austérité qu’elle impose partout) et par le bas (la décentralisation non maîtrisée), l’État est affaibli. Liste des produits dangereux, évaluation immédiate de la toxicité des rejets aquatiques, terrestres et aériens constatés, précautions à prendre dans les environs et sur le site même de l’usine : un État digne de ce nom serait en mesure de répondre à ces questions centrales en quelques heures. Il se montrerait solide, transparent, rassurant.

Il aurait aussi engagé depuis longtemps une réflexion sur la situation capitalistique de ces usines dangereuses, dont on apprend au gré des accidents que leur destin est parfois décidé par le hasard des cours de bourse new-yorkais…
Le pouvoir a quelques jours pour rassurer les Rouennais et prendre les mesures qui s’imposent le cas échéant. Il doit le faire en toute transparence. Il a quelques mois pour cesser l’affaiblissement et le désengagement de l’État.