Communiqués

Attentat de l’Opéra : face à des dirigeants inconscients, la nécessité d’un Etat fort.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

L’attentat au couteau survenu hier soir à Paris dans le quartier de l’Opéra est une nouvelle tragédie qui endeuille la France, quelques semaines seulement après le sacrifice héroïque du colonel Beltrame.

 

Nos pensées vont d’abord aux victimes et à leurs familles, devant cette épreuve si terrible et si injuste.

 

Nous saluons également le courage des forces de l’ordre qui sont intervenues très rapidement après le début de l’attaque. Nous remarquons qu’il ne s’agissait pas d’une brigade spécialisée dans la lutte contre le terrorisme mais d’une équipe du commissariat d’arrondissement local, composée de deux gardiens de la paix et d’un agent de sécurité, ce qui démontre l’excellence de nos fonctionnaires de police, en dépit de conditions de travail de plus en plus difficiles.

 

L’attentat d’hier soir repose cependant les mêmes questions que d’habitude, et la même colère nous saisit. L’on apprend que le terroriste abattu avait été « récemment » naturalisé alors qu’il était fiché S. Il convient donc de savoir dans quel ordre ces deux événements se sont produits. Une fois de plus, la question de la déchéance de la nationalité des fichés S et leur expulsion se pose et doit se poser, dans un esprit de responsabilité.

 

A-t-on des chefs conscients de la gravité de la situation de notre pays face à la menace du terrorisme islamiste ? Hélas, non.

 

Plus que jamais, la France a besoin d’un Etat fort et souverain, notamment pour contrôler ses frontières et adopter les mesures de sûreté indispensables à sa sécurité.