Immigration : Macron enfume et l’UE décide.

Publié Publié dans Communiqués

Communiqué de presse de Florian Philippot

Président des Patriotes.
Depuis longtemps il y a beaucoup trop d’immigration en France. Nos compatriotes expriment très majoritairement leur ras-le-bol devant ce phénomène, qui pourtant se poursuit et s’accentue décennie après décennie. Économie, comptes sociaux, mode de vie : tout est ravagé par l’excès d’immigration.

Conscient en partie de cela, Emmanuel Macron n’a pas choisi de traiter le problème, mais d’en faire un sujet électoral. Subitement, il dit avoir compris qu’il fallait changer de politique… Rien n’apparaît moins sincère que cette brutale remise en cause.

De toute façon, il faut bien comprendre que la maîtrise de l’immigration est impossible dans le cadre européen actuel. Une large majorité de nos politiques en matière d’immigration sont d’ores et déjà dépendantes de décisions prises au niveau de l’Union européenne mais aussi de la CEDH.

Ainsi le droit de l’UE interdit de remettre en cause ou d’assouplir le regroupement familial.
Le droit de la CEDH interdit la double peine qui permet l’expulsion automatique des clandestins condamnés.
L’UE abolit les protections naturelles que sont nos frontières nationales.
L’asile est aujourd’hui une politique de l’UE.
La liste est longue…
Tant qu’on n’aura pas pris conscience que sans souveraineté nationale on ne pourra rien faire contre l’immigration massive, on parlera dans le vide. On fera du bruit électoraliste, comme M. Macron aujourd’hui et comme M. Sarkozy hier.