Communiqués

Blanquer, OCDE : mêmes logiques, mêmes objectifs

Communiqué de presse d’Alain Avello
Référent national à l’Ecole – Les Patriotes
Président de Racine – les enseignants patriotes

 

Sur l’essentiel, lequel refusent de voir les dupes de la communication ministérielle, la politique de Jean-Michel Blanquer n’est ni meilleure, ni pire que celle de ses prédécesseurs : elle subit les mêmes influences, répond aux mêmes logiques, poursuit les mêmes objectifs.

 

L’essentiel, ce sont en particulier les modes d’administration des établissements scolaires, de formation et de recrutement des enseignants. Or, sur ces sujets cruciaux, un rapport de l’OCDE paru hier et déclinant la dernière étude PISA, révèle combien le ministre partage les vues des « experts » internationaux, au point d’en suivre l’ensemble des préconisations.

 

Cet opus recommande en effet, au titre d’une meilleure « équité », une plus grande autonomie des établissements scolaires passant, pour les chefs d’établissements, par le pouvoir de recrutement des personnels enseignants, dont la formation continue dispensée en local primerait sur la formation initiale ― autant d’inquiétantes évolutions diligemment préparées rue de Grenelle.

 

L’autonomie des établissements scolaires, largement instaurée d’ailleurs par de précédentes reformes, voilà bien le totem de tout ceux qui, sous l’impulsion des « recommandations internationales », s’échinent à substituer à l’instruction publique le modèle libéral d’une Ecole-entreprise, sous l’égide de chefs d’établissements gestionnaires de « ressources humaines ».

 

A l’encontre de la référence aussi insistante que spécieuse faite par ce rapport à l’ « équité », Les Patriotes rappellent qu’il ne saurait y avoir de véritable équité sans égalité, laquelle passe par une administration nationale du système d’instruction, celle-ci devant être à la charge de fonctionnaires d’Etat sous statut national, avec la garantie d’égalité des élèves devant les enseignements dispensés.