Communiqués

Crise des migrants : dans l’UE point de salut

Communiqué de presse de Florian Philippot

Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

La crise politique autour de la question des migrants ne pose en réalité qu’une seule question : celle de l’Union Européenne. Si des pays sont en train de se monter les uns contre les autres, usant de mots très violents, c’est parce qu’ils sont contraints par l’UE de cohabiter dans un même espace sans frontières nationales ni protections, où chacun décide pour tout le monde sans pouvoir décider pour soi-même. Où le seul enjeu est de se répartir les bateaux et les campements de migrants.

 

Si le chantage financier pointe le bout de son nez (« migrants contre fonds européens ») c’est parce que l’Union Européenne a dans ses mains un pouvoir exorbitant : celui de la monnaie et de l’argent. Et qu’avec ce pouvoir exorbitant elle gagne à tous les coups.
 

Pour éviter la montée des tensions entre les pays, pour sortir des slogans et de l’agitation verbale sur l’immigration, hier Sarkozy aujourd’hui Salvini, il faut des États libres, maîtres de leur politique d’immigration et de leurs frontières nationales, ayant les mains libres car maîtres aussi de leur budget et de leur monnaie. Toute autre voie qui consisterait à vouloir une énième fois jouer avec les règles du jeu de l’UE serait vouée à l’échec.

 

Parmi les mouvements politiques qui critiquent l’immigration massive et ses conséquences, seuls Les Patriotes proposent la sortie de l’UE par le Frexit. Il est temps de passer aux actes.