Communiqués

Nous devons comprendre pourquoi la France est intervenue en Libye

Communiqué de presse de Bertrand Dutheil de La Rochère

Référent national Les Patriotes à la Politique étrangère,

 

S’exprimant à Tunis, le 1er février, devant l’Assemblée des représentants du peuple, Emmanuel Macron a déclaré : « Je n’oublie pas que plusieurs ont décidé qu’il fallait en finir avec le dirigeant libyen sans qu’il y ait pour autant de projet pour la suite ». On ne peut que partager ces propos du Président de la République au sujet de la désastreuse intervention de l’OTAN en Libye sur l’instigation insistante et avec la participation active de la France.

 

Pourtant, le colonel Kadhafi avait été reçu pendant cinq jours, en décembre 2007, par le président Sarkozy avec beaucoup d’éclat. Les relations entre la France et la Libye, qui avaient longtemps été très difficiles, semblaient s’être améliorées dans l’intérêt réciproque des deux pays. L’intervention de 2011 pour renverser le régime du même colonel Kadhafi soulève donc de légitimes interrogations. Si le prétexte de protéger des populations en ébullition, tel qu’il a été avancé à l’époque, est fondé, il est néanmoins évident que cette intervention s’est retournée contre ceux qu’elle devait sauver, et bien d’autres d’ailleurs.

  

Les Patriotes demandent donc la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour comprendre par quels mécanismes intellectuels la France s’est engagée dans une opération aussi contre-productive. Son champ d’investigation doit bien évidemment s’étendre à l’ensemble des relations entre les deux pays. Il faut comprendre l’origine de nos erreurs pour ne pas les répéter.