Communiqués

En se déclarant favorable à une « vraie armée européenne », Macron trahit la France.

Communiqué de presse de Florian Philippot

Député français au Parlement européen
Président des Patriotes
 

Les propos d’Emmanuel Macron ce matin sur Europe1, souhaitant la création « d’une vraie armée européenne », confirment nos inquiétudes sur la réalité du projet européiste de dépassement et de disparition de la France.

 

Cette « armée européenne », sur laquelle j’alerte les Français dans mon livre Frexit, est une menace très grave contre la liberté des peuples européens et la survie de nos Etats.

 

Bien évidemment, cette « armée européenne » viendrait à terme se substituer à l’Armée française, ne laissant plus aucun attribut de souveraineté à notre pays. Nous n’avons plus de frontière, plus de monnaie, plus de loi souveraine ; si nous perdons l’armée, il ne restera plus rien à l’État pour faire de la France une réalité politique et défendre nos intérêts. En se déclarant favorable à tel projet, Macron trahit la France.

 

Pas plus que l’euro n’a apporté la prospérité et le plein emploi, une « vraie armée européenne » n’apporterait la sécurité ou la puissance.

 

Son premier emploi se ferait contre les peuples européens eux-mêmes souhaitant se libérer du joug de l’UE.

 

Faute de légitimité démocratique et populaire, c’est donc par les armes que Macron entend donner corps à son concept farfelu de « souveraineté européenne ». Comme avant lui Jean-Claude Juncker, Macron agite d’ailleurs l’épouvantail d’une menace « russe » pour justifier ses délires de « vraie armée européenne ». Curieuse manière de commémorer la Grande guerre que de mettre en place les conditions d’un futur grand conflit avec la Russie…

 

Les Patriotes appellent les Français au sursaut patriotique contre ce projet qui marquerait la fin de la France et ferait peser une menace terrible sur notre sécurité commune. Plus que jamais, la sortie de l’Union européenne, le Frexit, apparaît comme une nécessité vitale.