Les Patriotes

Je soutiens la campagne des Patriotes pour les européennes

Florian européennes

Les Patriotes défendent une vision claire pour la France : rendre à notre pays sa prospérité, sa grandeur et son bien-être. Pour cela, il n’y a plus à tergiverser : il faut quitter l’Union européenne et l’euro. C’est à cette condition seulement que nous pourrons retrouver la maîtrise de notre politique économique, budgétaire, sociale, environnementale et migratoire. L’Union européenne n’est pas réformable : cessons de subir et reprenons notre destin en main !

Il est fondamental que Les Patriotes puissent faire entendre leur message de liberté et d’indépendance pour la France lors des prochaines élections européennes de 2019. Ne laissons pas à Macron le soin de choisir ses opposants et ses thèmes de campagne, qui éloigneront le débat des vraies questions et des vrais enjeux.

Mais pour faire campagne, nous avons besoin de vous. Les Patriotes sont la plus jeune formation politique de France. Nous comptons déjà près de 8000 adhérents.

Mais nous ne disposons pas de financement public, à l’inverse des vieux partis (LR, PS, RN, LFI, DLF, EELV…) qui reçoivent chaque année des millions d’euros d’argent public.

Il n’y a pas de petits dons, toutes les contributions sont importantes (dans la limite légale de 7500€ par an et par personne). De plus, vos dons ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu à hauteur de 66%. Par exemple, un don de 1000€ ne vous coûte en réalité que 333€.

Je compte sur vous, Les Patriotes ont besoin de vous, pour nous aider à mener ce beau combat pour la liberté de la France.

Florian Philippot,  député français au Parlement européen, président du mouvement Les Patriotes

Engagez-vous et militez près de chez vous

1
ADHÉRENTS

Rejoignez-nous sur les réseaux

La fête à l'Europe : les conséquences de l'UE pour la France

L'Europe fait sa fête à notre santé et aux animaux
L'Europe fait sa fête à notre démocratie
Pour les commissaires européens, c'est tous les jours la fête de l'Europe !
L'Europe fait sa fête aux frontières
L'Europe fait sa fête à nos hôpitaux
L'Europe fait leur fête à nos usines
L'Europe fait leur fête à nos agriculteurs

Nos principaux communiqués

Sur Europe 1, Yannick Jadot, tête de liste d’Europe Ecologie les verts aux élections européennes, a réclamé 100 Milliards d’euros de création de monnaie chaque année par la Banque Centrale Européenne afin de financer et développer la transition énergétique en Europe. Yannick Jadot reprend les thèmes de création de monnaie Les Patriotes défendent et les popularise, mais ce serait mieux s’il ne dévoyait pas ces concepts très importants pour la préservation du climat.

Chers compatriotes retraités

Vous avez donné beaucoup à la France et, pourtant, depuis des années, vous avez le sentiment d’en recevoir de moins en moins. Vous subissez le gel de vos pensions, l’alourdissement de l’impôt et des taxes (hausse de la CSG, suppression de la demi-part des veuves et des veufs), vous voyez les menaces qui pèsent sur les pensions de réversion, vous constatez comme tous les Français le recul du service public indispensable à la solidarité nationale, vous craignez pour un accès aux soins devenu plus aléatoire.

La crise politique autour de la question des migrants ne pose en réalité qu’une seule question : celle de l’Union Européenne. Si des pays sont en train de se monter les uns contre les autres, usant de mots très violents, c’est parce qu’ils sont contraints par l’UE de cohabiter dans un même espace sans frontières nationales ni protections, où chacun décide pour tout le monde sans pouvoir décider pour soi-même. Où le seul enjeu est de se répartir les bateaux et les campements de migrants.

En réagissant à une question d’une députée de la majorité, le gouvernement a assuré que le cadre légal actuel offre un bon niveau de protection de la neutralité du net en France, y compris pour les technologies à venir. Cette affirmation est fausse : de nombreux spécialistes alertent sur les risques encourus si nous n’améliorons pas nos lois sur le numérique. Certains affirment même que nous suivons la même pente que les États-Unis, eux qui ont mis fin à la neutralité du net en décembre dernier.

Nicolas Hulot démissionne. Ce matin sur France Inter, il en a donné la raison : il ne pouvait rien faire pour la protection de l’environnement.

Concernant la question la plus importante, le climat, le protocole de Kyoto conclu pour réduire les gaz à effet de serre a 21 ans.  Reconnaissons-le, c’est un échec : les émissions de CO2 continuent à augmenter inexorablement.