Communiqués

Fichage des Gilets Jaunes blessés : la CNIL doit se saisir de ce dossier portant atteinte aux libertés individuelles.

Communiqué de presse de Cyril Martinez
Référent national Les Patriotes au Numérique et à l’Innovation.

 

L’Ordre des Médecins a annoncé aujourd’hui saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) ainsi que le ministère de la Santé sur l’utilisation d’un fichier de suivi des victimes Gilets Jaunes transmis au gouvernement via le ministère de l’Intérieur. L’Ordre des Médecins dénonce un système qui laisse craindre un « fichage » nominatif des blessés lors des manifestations des Gilets Jaunes, portant inexorablement atteinte aux libertés individuelles, et notamment au secret médical.
Ce possible fichage illicite de données à caractère personnel par différents hôpitaux publics parisiens va à l’encontre de plusieurs lois, dont la récente Réglementation Générale de la Protection des Données (loi RGPD), pourtant portée par le gouvernement de M. Macron. Si un tel cas était avéré, cela serait, pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, une violation de la loi par du fichage discriminatoire en raison de l’appartenance politique, au sein même des hôpitaux publics, sur des blessés Gilets Jaunes dont certains gravement mutilés.
Les Patriotes se joignent à l’Ordre des Médecins et à certains Gilets Jaunes blessés ayant décidé de porter plainte contre X. La CNIL doit impérativement se saisir de ce dossier pour faire toute la lumière sur cette affaire qui,  si les faits sont avérés, est d’une gravité historique et porte gravement atteinte à notre démocratie et à la France, pays des Libertés.