Communiqués

Mireille d’Ornano, membre de la Commission spéciale sur les pesticides.

Communiqué de presse de Mireille d’Ornano

Députée française au Parlement européen
Référente nationale à l’Ecologie

 

A la suite du scandale des Monsanto Papers, le Parlement européen a voté ce jour la création d’une « commission spéciale sur la procédure européenne d’autorisation des pesticides », constituée de 30 membres avec un mandat d’une durée de 9 mois.

J’aurai l’honneur de faire partie de cette commission.

 

Celle-ci devra enquêter sur le caractère indépendant, objectif et transparent ou non, de l’évaluation des pesticides par l’Union européenne et notamment du glyphosate. Plus particulièrement, la commission évaluera les conflits d’intérêts à tous les niveaux de la procédure d’approbation ainsi que la possibilité de financer des recherches indépendantes.

 

Les travaux de cette commission seront pour moi l’occasion de porter un regard exigeant sur les procédures de l’Union européenne, souvent critiquées pour leur opacité et la part trop importante qu’elles laissent aux tentatives d’influence de la part des lobbies. Au cours de cette mission, un principe essentiel porté par Les Patriotes constituera pour moi une ligne de conduite indéfectible : la protection de la santé publique et de l’environnement doit systématiquement prévaloir sur les intérêts privés et la recherche du profit.

 

Le prolongement de l’autorisation du glyphosate dans l’Union européenne a, à juste titre, profondément choqué les Français. Il s’agira de savoir pourquoi et de quelle manière les « évaluations scientifiques » de l’Union européenne ont contribué à cette décision aberrante.