UE : stop à cette farce !

Publié Publié dans Communiqués

Communiqué de presse de Florian Philippot
Président des Patriotes.

L’UE : stop à cette farce !
Au terme d’une nuit de négociations interminable qui a révélé l’impossible consensus à 28 États, l’Union européenne se retrouve en situation de blocage total. En effet, aucune majorité ne s’est dégagée de cet énième sommet européen, qui était censé désigner les futurs dirigeants de la prison européiste.

Une preuve de plus, s’il en fallait une, de l’irrationalité de cette construction supranationale qui ne cesse de montrer son incapacité de décision, et qui devient aux yeux de tous, de l’aveu même du Président Macron, la risée du monde entier.

Les querelles, la tragi-comédie et les atermoiements qui se jouent sur la scène politique européenne ne sauraient toutefois cacher le fait que le véritable pouvoir ne sera en aucun cas entre les mains de MM. Timmermans et Barnier, ou de Mme Vestager.

En effet, la vision ultra libérale, mercantile et anti-démocratique est inscrite dans le marbre des traités de l’Union européenne, anéantissant ainsi tous les mensonges d’une réforme interne de l’Europe que les politiques de tout bord promettent aux Français depuis plus de 40 ans.

Pire, ces traités sont le ferment du règne impitoyable de lobbies auxquels les dirigeants européens sont souvent étroitement liés.

Enfin, il ne fait aucun doute que l’Allemagne sera, par l’influence qu’elle exerce sur les plus hauts postes de responsabilités comme sur la plupart des États du Nord de l’Europe, la grande gagnante de ce grotesque jeu de chaises musicales européennes.
Il est grand temps que la France cesse de participer à cette farce qui dure depuis trop longtemps, en recouvrant enfin sa souveraineté en sortant de l’Union européenne.

UE : l’oligarchie triomphe !

Publié Publié dans Communiqués

Communiqué de presse de Florian Philippot
Président des Patriotes.

L’UE : l’oligarchie triomphe !

Les médias français jouent comme toujours les VRP d’Emmanuel Macron en disant que celui-ci a gagné les négociations à Bruxelles. En réalité c’est une nouvelle fois, et peut-être de façon plus éclatante que jamais, l’oligarchie mondialisée qui triomphe. La Commission européenne sera en effet dirigée par une héritière allemande, ministre de Mme Merkel, issue de la grande bourgeoisie : Ursula von der Leyen. La Banque Centrale Européenne, qui pilote l’arme de destruction massive de la démocratie qu’est l’euro, sera pour sa part régentée par Christine Lagarde, tout droit venue du très mondialiste FMI et de mentalité plus américaine que française.

L’UE est le jouet de la finance mondialisée, l’instrument chéri de l’oligarchie. Et de surcroît depuis plusieurs années le relais d’influence de l’Allemagne. L’Europe vivra désormais sous le talon de deux Allemandes, Angela et Ursula…

Démonstration est faite et refaite aujourd’hui que rien de bon pour la France et les Français n’est à attendre de ces nominations et de l’UE. Quittons l’UE, soyons libres, fiers et prospères.