L’Association des Syndiqués et Salariés de France appelle à participer à la journée d’action du 16 novembre

Publié Publié dans Communiqués

Communiqué de l’Association des Syndiqués et Salariés de France (ASSF)

Dominique Bourse-Provence, Président de l’ASSF, Conseiller régional d’Île-de-France,

Laurent Bras, Secrétaire général de l’ASSF, référent Les Patriotes 41, syndicaliste.

 

Le 16 novembre, les confédérations syndicales CGT – FO – Solidaires et les principaux syndicats étudiants UNEF – UNL et FIDL appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle. Elles entendent dénoncer la politique néo-libérale qui frappe de plus en plus durement les classes populaires et moyennes ainsi que les jeunes de notre pays.

 

En effet, sous le gouvernement Macron, c’est l’injustice sociale qui prévaut avec la Loi Travail XXL et ses ordonnances qui déstructurent le droit du travail sans créer de véritables emplois. Mais c’est aussi l’injustice fiscale avec la suppression de l’ISF, la hausse de la CSG, et la « flat tax » qui bénéficiera aux contribuables les plus riches. Enfin, ce sont des atteintes sans précédent aux services publics et à la protection sociale.

 

Et que l’on ne s’y trompe pas. Une telle politique brutale d’attaque en règle contre le monde du travail ne vise qu’à obéir aux directives de l’Union européenne. L’objectif n’est pas de répondre aux aspirations des peuples, en particulier celui de France, mais d’assouvir des intérêts qui ne sont pas les nôtres, en mettant en place une politique d’austérité accrue.

 

L’Union Européenne n’est pas et ne sera jamais sociale, pas plus qu’elle ne défendra les entreprises qui participent à l’économie réelle. Bruxelles, en cherchant à toujours plus affaiblir les États-nations, achève de détruire nos droits sociaux qui fondent notre nation et notre République. Seul un rétablissement plein et entier de notre souveraineté permettra de retrouver et gagner de nouveaux droits sociaux, dans l’intérêt des salariés mais aussi pour favoriser un développement économique harmonieux qui profite à tous.

 

L’ASSF, constituée de syndicalistes patriotes, fidèle à son engagement de défense du modèle social français qui ne se conçoit que dans le cadre de l’État-nation, appelle l’ensemble des salariés à se joindre à cette journée nationale interprofessionnelle du 16 novembre.

Le Collectif Nouvelle Ecologie s’affranchit du FN

Publié Publié dans Communiqués
Communiqué du Collectif Nouvelle Ecologie. 

  

Le Collectif Nouvelle Ecologie est une association créée en 2014 pour défendre l’écologie et contribuer à la victoire de Marine Le Pen à la présidentielle de 2017. Cette association a eu un grand succès, conséquence de l’intérêt de tous les Français pour l’écologie, et a construit avec ses adhérents, dont de nombreux professionnels émérites, un programme sur l’environnement pour nourrir le projet présidentiel de Marine Le Pen.

 

Le FN est malheureusement devenu  un parti « euroréformiste » en abandonnant le référendum sur le Frexit et donc la seule ligne de défense possible de la France et des Français qu’est le retour de la souveraineté. En conséquence, l’association Collectif Nouvelle Ecologie, dans le respect du droit des associations et de ses statuts, a voté pour la fin du lien avec le RBM.

 

Nous coopérerons désormais avec le parti Les Patriotes présidé par Florian Philippot. L’écologie sera un des piliers de ce parti et nous nous en réjouissons. Plus que jamais, nous nous attacherons à définir un programme d’écologie constructive et non punitive, patriote afin que la défense de l’environnement s’accompagne comme il se doit émérites du développement de l’emploi dans notre pays. Notre association sera ouverte à tous ceux qui adhèrent à ses principes, quelles que soient leurs appartenances politiques.