Stop à l’achat de terres agricoles françaises par des entreprises étrangères.

Communiqué de presse des Patriotes

 

Des investisseurs chinois avaient acheté 1700 hectares de terres agricoles dans l’Indre il y a deux ans. Les mêmes investisseurs chinois ont acheté récemment 900 hectares de terres dans l’Allier.

 

Les Patriotes le disent avec la plus grande fermeté : les terres agricoles françaises ne sont pas à vendre, ni à des entreprises étrangères, ni à des investisseurs financiers quelconques. Elles ne sont pas des valeurs financières soumises aux spéculations, elles ne sont pas des biens à vendre à des puissances étrangères.

 

La loi française offre normalement un droit de préemption aux SAFER pour que les terres restent la propriété d’agriculteurs français. Cependant, certaines failles juridiques sont utilisées par des investisseurs. Le gouvernement doit les combler au plus vite car notre indépendance nationale, notre souveraineté et la sécurité alimentaire des Français sont en jeu. Nos terres doivent rester aux mains de ceux qui la cultivent et qui nourrissent les Français : nos paysans.