Réaction de Florian Philippot à l’interview du président de la République

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Sur la forme, il faut regretter que cette interview se soit à de nombreuses reprises transformée en une guéguerre d’égos entre Edwy Plenel et Emmanuel Macron. Cela n’aura servi ni la dignité de la fonction présidentielle ni la compréhension que peuvent avoir les Français des grands problèmes de la Nation.

 

Confronté aux scandales sociaux causés par sa politique, Emmanuel Macron s’est plusieurs fois montré agacé, manifestement insensible à la colère du peuple. C’est la posture typique du technocrate, trop sûr de ses dogmes, et insensible à la réalité vécue par les gens.

 

D’ailleurs, sur le fond, on a vu le président s’enfermer une fois de plus dans ses obsessions libérales. Il est toujours animé par cette croyance du “premier de cordée” : baisser l’impôt des plus privilégiés, taxer le travail plus que le capital, baisser les revenus des retraités… tout cela est censé profiter à tout le monde. Mais ce n’est pas parce que le président raconte à chaque interview ces mêmes balivernes que les Français vont y croire.

 

La question européenne a été soigneusement occultée, de manière systématique. C’est elle pourtant qui nous force à l’austérité, à la disparition de nos services publics, à la libéralisation du rail, etc. La seule évocation du sujet a amené le président à parler une nouvelle fois de la « souveraineté européenne », comme s’il pouvait exister une souveraineté sans peuple, c’est absurde et contraire à tout principe démocratique.

 

En matière d’islamisme et de terrorisme, Emmanuel Macron est comme d’habitude resté dans le constat sans proposer aucune solution. Il reste particulièrement laxiste sur les fichés S étrangers qu’il faudrait pourtant pouvoir expulser.

 

Tous sujets confondus, on est au final frappé par l’autosatisfaction permanente de ce président qui ne vit manifestement pas dans le même pays que les Français.

Frappes sur la Syrie : aucune leçon tirée du passé. Macron irresponsable.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Les Etats-Unis ont annoncé cette nuit que la France avait « participé » à leurs côtés à des frappes militaires contre la Syrie.

 

Cette action irresponsable du Président Macron, qui réduit notre pays au rôle de supplétif des Américains, doit être condamnée, tant elle menace la paix mondiale et joue, de manière évidente, contre nos intérêts.

 

Nous assistons sur le dossier syrien à la même mécanique guerrière que l’on a vu se mettre en place sur d’autres théâtres et qui est en échec constant depuis 2003. Ce sont les mêmes accusations, les mêmes « preuves » jamais présentées au public pour justifier les mêmes actions aux conséquences potentiellement désastreuses.

 

Au mieux, ces frappes que l’on espère sans réplique, n’auront aucun impact sur le terrain, au pire, Daesh et les islamistes en sortiront renforcés.

 

Les Français, bien plus sages et instruits que leurs dirigeants, doivent s’élever contre cette entreprise belliqueuse du Président Macron, qui est de plus en plus à Donald Trump ce que Tony Blair était à Georges W.Bush…