AnnoncesCommuniqués

Plan d’investissement de l’UE pour l’Intelligence Artificielle : un effet d’annonce sans réelles mesures

Communiqué de presse de Cyril Martinez
Référent national Les Patriotes au Numérique et à l’Innovation

Plan d’investissement de l’UE pour l’Intelligence Artificielle : un effet d’annonce sans réelles mesures

La commission européenne propose pour son programme pour une Europe numérique d’investir 2,5 milliards d’euros dans l’Intelligence Artificielle (IA) entre 2021 et 2027. Une annonce qui n’est qu’un effet de manche et qui n’a pas l’ambition de traiter réellement les enjeux de l’Intelligence Artificielle.

L’IA est devenue absolument stratégique pour un grand nombre de secteurs économiques. Avec le retard que prend l’Europe face aux progrès technologiques des Etats-Unis, de la Chine ou même de l’Arabie Saoudite, Bruxelles annonce des mesures à moyen terme qui occultent des problématiques pourtant essentielles au développement de cette discipline.

En effet, le plan d’investissement ne tient compte à aucun moment des risques possibles d’un développement peu encadré et trop fulgurant de l’IA. Les conséquences pourraient pourtant être catastrophiques : détricotage des acquis sociaux, chômage de masse, etc. L’actuel plan d’investissement relègue au second plan la question humaine et sociale qui doit pourtant être au cœur des enjeux du numérique. Autre point essentiel, et pourtant oublié par la Commission : l’absence de règles de droit pour la robotique et l’Intelligence Artificielle, ne permettant pas de garantir un haut niveau de sécurité au citoyen.

Cette annonce de plan d’investissement n’est en somme qu’un effet d’annonce supplémentaire de l’Union européenne. Sans traiter les enjeux et problématiques de l’IA en profondeur, Bruxelles menace la sécurité et la stabilité des acquis sociaux des citoyens européens. Aux Patriotes, nous sommes favorables à investir dans la Recherche et l’Innovation, à la condition préalable que cette recherche soit régulée, encadrée et réglementée.