Réaction de Florian Philippot à l’éviction de Virginie Calmels de la vice-présidence de LR.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Le parti Les Républicains est en ébullition depuis l’éviction de Virginie Calmels de sa vice-présidence. Les Français rient de ce psychodrame, et ils ont bien raison. Car dans cette affaire, personne ne discute réellement du fond, ce n’est pas une affaire de convictions. C’est une simple rivalité de personnes, une querelle politicienne pour les places et la direction de la petite boutique. C’est la politique telle que les Français la détestent.

 

Les vieux partis politiques n’en finissent plus de se déchirer sur des ambitions personnelles, sans penser à la France et aux Français.
Il est par ailleurs navrant de voir que des personnes qui prétendent vouloir sauver la France puissent envisager de faire des alliances avec M. Wauquiez. C’est un responsable politique sans aucune conviction sincère, totalement embourbé dans la politique politicienne. En ce 18 juin, nous pensons à ce que fut la grandeur de la politique française quand De Gaulle l’incarnait, et nous sommes désolés de voir à quel niveau elle tombe aujourd’hui.

 

Pensons enfin au projet pour la France et les Français. Réunissons-nous autour de convictions sincères et d’une ligne claire, comme celle que proposent Les Patriotes. Partisans du frexit, et sans concessions face à Macron, ils sont réellement au service de l’indépendance nationale et de l’intérêt des Français.