Communiqués

Référendum en Nouvelle-Calédonie : l’avenir, c’est la France.

Communiqué de presse de Florian Philippot

Député français au Parlement européen
Président des Patriotes
 

Les résultats quasi définitifs du référendum d’auto-détermination en Nouvelle-Calédonie sont sans appel. En dépit d’un corps électoral réduit par les Accords de Nouméa, le « non » à l’indépendance, et donc le « oui » à la France, approche les 60%.

 

Ce résultat, qui est une excellente nouvelle pour la Nouvelle-Calédonie et ses habitants, oblige à présent le Président de la République. Lui qui a refusé de prendre position, alors que la Constitution le désigne comme le garant de l’unité nationale, doit maintenant annoncer un grand plan d’avenir pour l’ensemble de nos Outre-mer, en deux volets : sur le développement économique d’une part, et sur la valorisation stratégique de ces territoires d’autre part.

 

Enfin, compte tenu des résultats du jour, les élus de Nouvelle-Calédonie doivent s’interroger, ensemble, sur la pertinence d’organiser deux autres référendums d’auto-détermination (possibilité prévue par les Accords de Nouméa). La Nouvelle-Calédonie doit pouvoir tourner définitivement la page des divisions et se projeter avec sérénité dans l’avenir. Un avenir que ses habitants ont voulu français, au sein de la République.