CommuniquésVidéos

Relocaliser l’industrie et approuver en même temps un accord de libre-échange UE-Vietnam ?

Communiqué de Florian Philippot

Au moment même où Emmanuel Macron se faisait le chantre de la relance en France d’une production nationale, le Conseil de l’UE, dont la France fait naturellement partie, donnait en catimini son feu vert à la conclusion d’un nouvel accord de libre-échange, cette fois entre l’Union européenne et le Vietnam. Ça se passait ce lundi 30 mars, avant-hier…
Voilà un terrible aveu de ce que le discours d’Emmanuel Macron n’est que terrifiante poudre aux yeux. Si le président était sincère dans sa volonté de relocaliser l’industrie, il annoncerait immédiatement le rejet définitif de cet accord de libre-échange, symbole du vieux modèle de la mondialisation libérale. Il fait exactement l’inverse.
Ce double discours est celui d’une élite qui sera incapable de changer son cadre idéologique. Il faut changer les hommes et les femmes au pouvoir et sortir au plus vite de l’Union européenne.