Communiqués

Retraites : le pire s’annonce

Communiqué de presse de Florian Philippot

Président des Patriotes.

Retraites : le pire s’annonce

Les explicitations autour de la réforme à venir des retraites sont de plus en plus imprécises et inquiétantes. Dans la confusion, une seule certitude se dessine : une énième fois le pouvoir va alourdir la charge de travail dont il faudra justifier pour pouvoir bénéficier d’une retraite à peu près convenable. C’est donc toujours la même logique qui prévaut, celle qui dicte toutes les réformes de retraites depuis 1993, celle qui répond aux dogmes ultra-libéraux les plus éculés.

Quelle mauvaise blague en effet que de demander toujours plus d’efforts aux mêmes alors qu’en France 6 millions de personnes sont au chômage, ce qui réduit d’autant les cotisations retraite. C’est sur le front du chômage qu’il faudrait prioritairement se battre ! Quelle sinistre plaisanterie de faire peser le fardeau des retraites sur les mêmes quand chaque année des dizaines de milliards d’euros partent en fumée dans ce que nous coûtent l’Union Européenne, l’immigration galopante et les cadeaux fiscaux aux plus riches !

Commençons par colmater ces fuites d’argent considérables avant de nous en prendre encore une fois aux travailleurs français.

Une retraite à taux plein à 60 ans est parfaitement possible si notre pays retire ses œillères ultra-libérales et agit courageusement là où se trouve l’argent tout en menant un combat rénové contre le chômage, par la réindustralisation, l’abandon de l’euro et du libre-échange européen.