Communiqués

Sainte-Terre en Gironde : le drapeau français est sacré, il faut le défendre !

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

Le Figaro nous apprend ce jour qu’un maire d’une petite commune de Gironde, Guy Marty, maire de Sainte-Terre, menace de prendre un arrêté pour interdire à l’un de ses administrés de hisser à sa fenêtre un drapeau français frappé d’une croix de Lorraine, symbole de la France Libre et de la Résistance.

 

Les motifs avancés par ce maire sont proprement hallucinants. Parlant de « signe ostentatoire », M.Marty sous-entend qu’il pourrait s’agir d’un symbole raciste ou xénophobe, évoquant « la France aux Français » et des « immigrés » choqués par ce drapeau. Non seulement ces propos sont abjects, mais aussi gravement infamants pour notre mémoire collective lorsque l’on songe aux origines historiques de ce drapeau qui fut celui de la France préservée dans son honneur par le général de Gaulle, pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

Si un tel arrêté d’interdiction devait être pris, nous demandons aux plus hautes autorités de l’État de lancer une procédure de destitution contre le maire de Sainte-Terre pour outrage aux symboles nationaux de la France.

 

Tout citoyen est libre d’afficher fièrement les couleurs nationales, où qu’il se trouve en France. Le drapeau tricolore doit être un motif de fierté et non de honte. Les Patriotes appellent tous les Français qui le peuvent à converger vers Sainte-Terre munis d’un drapeau tricolore, orné ou non de la croix de Lorraine, pour rappeler à monsieur le Maire que nos couleurs sont sacrées.