Syrie : quand Macron joue au faucon américain.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.
 
 

Les bruits entourant une possible action militaire de la France contre la Syrie sont des plus inquiétants.

 

En laissant entendre cette possibilité, le président Macron joue avec un feu qu’il ne maîtrise pas et qui pourrait bien embraser, une fois de plus, toute la région.

 

Suivant la diplomatie aventuriste et atlantiste de ses prédécesseurs, Macron continue à éloigner la France de la nécessaire position d’équilibre et de tempérance qui devrait être la sienne.

 

Les nouveaux crimes de Bachar El Assad, s’ils sont avérés, doivent faire l’objet d’un traitement par une cour internationale mais ne sauraient en aucun cas être le prétexte à une action militaire qui sèmerait le chaos et renforcerait les terroristes islamistes.

 

On notera enfin la discordance dans les réactions officielles de la France, entre le silence insupportable sur l’agression turque contre les Kurdes de Syrie, pourtant nos alliés contre Daesh, et le bellicisme délirant contre le régime syrien.